Meuleuse : faites le bon choix !

La variété des travaux engagés requiert une large panoplie d’outillage. Chaque équipement correspond en effet à une application spécifique, et ses attributs permettent de réaliser des opérations précises avec un haut degré de technicité. Le fonds matériel de tout bricoleur ou artisan doit être composé d’outils qualifiés qui l’aident dans ses travaux du quotidien, avec en prime la garantie d’un résultat de qualité.

MeuleuseIl est certaines applications qui impliquent l’usage d’un seul et même outil. Fort de sa polyvalence, il permet la réalisation d’opérations diverses et offre une large gamme d’applications possibles, au gré des accessoires qui lui sont adaptés.

La meuleuse fait partie de ces équipements qui, à partir d’un même support, sont gage d’une multiplicité d’actions. Il est en effet fréquent de s’en remettre à la meuleuse pour procéder aux travaux de découpe et de ponçage. Les modèles de meuleuse sont nombreux ; chacun fonctionne à partir d’une énergie distincte et peut être assorti d’équipements divers. L’utilisateur doit veiller à choisir l’outil qui correspond parfaitement au type de travail engagé, de façon à s’assurer l’obtention d’un résultat impeccable.

La meuleuse est un appareil doté d’un disque en rotation qui permet d’aborder différents matériaux. Véritable couteau suisse, elle permet de tronçonner, meuler, poncer, décaper, polir, ébarber, ébavurer ou chanfreiner un vaste panel de matières, plus ou moins dures.

La meuleuse peut fonctionner à partir d’énergies diverses. La version électrique, traditionnelle, suppose le branchement de l’outil au réseau par un câble électrique de plus ou moins grande longueur. Ce mode d’alimentation peut être contraignant du fait de la restriction spatiale de l’utilisateur. Il permet en revanche de procéder sans limitation de temps, avec la garantie d’une puissance constante et d’une avancée régulière dans la matière. La version sur batterie, de plus en plus en vogue auprès des utilisateurs, permet d’œuvrer dans n’importe quel type d’environnement, y compris ceux non desservis en énergie électrique. Ces dispositifs portatifs sont pratiques en termes de mobilité, mais sont tributaires du potentiel autonome de la batterie. Il s’agit de toujours prévoir une seconde batterie, afin d’échanger une fois la première déchargée, le temps de procéder à sa recharge complète. Certaines meuleuses sur batterie délivrent une puissance équivalente aux modèles électriques ; à charge pour l’utilisateur de s’équiper en batterie pour rester opérationnel jusqu’à la fin de son travail. Les versions pneumatiques sont un peu moins courantes et requièrent l’usage d’un compresseur pour délivrer de l’énergie en continu pendant l’application. La force de l’air comprimé permet un apport de puissance immédiat, idéal pour les travaux exigeants.

Meuleuse d'angle

Meuleuses droites et angulaires sont les deux modèles les plus courants. En termes de conception, la droite est composée d’un axe parallèle au moteur, tandis que celui de l’angulaire lui est perpendiculaire. La meuleuse droite est destinée aux travaux de finition. Elle sert notamment au nettoyage ou à l’ébavurage, permet de retirer l’excédent sur les rebords d’une pièce métallique ou encore d’aléser un perçage un peu trop juste. De par son gabarit généralement compact, la meuleuse droite convient pour les endroits peu accessibles dans lesquels il peut être délicat de manœuvrer. Quant à la meuleuse angulaire, elle permet selon le diamètre de sa meule, de procéder à des travaux de nature diverse : décapage, tronçonnage, déjointage, etc. Grâce à son disque (adapté pour la circonstance), elle aide à la découpe de matériaux tels que le métal, la pierre et le béton. La capacité de coupe de l’appareil dépend bien évidemment du diamètre de la meule qui l’équipe. Les modèles 115 et 125 mm peuvent être maintenus à une seule main ; Meuleuse droiteles modèles 230 mm doivent quant à eux être maniés à deux mains, pour un contrôle maximal et un geste plus assuré sur le support abordé. Question performance, une meuleuse en 230 sera plus puissante qu’une en 125, puisque vouée à l’exécution de travaux plus conséquents. Les meuleuses droites sont logiquement moins puissantes, puisque destinées à des applications de plus petite envergure. Plus la meuleuse sera puissante, plus elle sera à même d’opérer efficacement sans qu’il lui soit besoin de tourner rapidement. Une meilleure endurance, donc, à déclarer pour les meuleuses de grand diamètre.

Certaines options permettent d’optimiser le maniement de l’outil et la sécurité de l’utilisateur en fonction. L’ajout d’une poignée secondaire permet de maximiser la préhension de l’opérateur et d’exercer un meilleur contrôle du début à la fin du travail. L’outil est mieux orienté, le geste plus précis, l’exécution plus rigoureuse. Son revêtement antiglisse est quant à lui gage d’un maintien fiable de la poignée, sans risque que l’outil n’échappe des mains et cause des dommages au support. Le variateur est une autre composante technique de la meuleuse qui permet d’aborder le matériau à faible vitesse, avant de déployer le potentiel complet de l’appareil et d’opérer ainsi à pleine puissance, pour une efficacité maximale. EPI meuleuseQuant au système de changement d’outil, il permet de procéder au remplacement de la meule rapidement, et sans outil. De quoi changer d’accessoire au gré des matériaux à aborder, pour une adéquation parfaite entre matière et type de disque, et une performance optimisée quels que soient les travaux engagés. Le capot de protection, situé au-dessus du disque, est un élément nécessaire au maintien de l’utilisateur à l’abri de toute projection de matière éventuelle. L’entame de la matière peut provoquer le détachement de certains fragments propres à blesser quiconque se trouve à proximité. Au-delà de cette partie de l’appareil qui sert à l’isolement de l’utilisateur, il s’agit également pour lui d’opter pour un équipement de protection en bonne et due forme, composé d’une paire de gants, de lunettes, d’un masque et de bouchons d’oreilles. D’autres options, techniques et souvent intégrées à l’appareil, permettent de minimiser les risques et d’œuvrer en parfaites conditions de sécurité. Parmi elles, la commande homme mort qui garantit un arrêt complet de l’outil en moins de deux secondes, le système anti-redémarrage qui évite à l’appareil de se remettre en route après une coupure de courant, et le débrayage qui coupe le courant en cas de blocage du disque et empêche tout accident dû à la mise en mouvement en sens inverse de l’outil.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*